ESCo Artificialisation des sols Déterminants, impacts et leviers d’action
Expertises scientifiques collectives réalisées

Expertises scientifiques collectives réalisées

Près d'une vingtaine d'expertise scientifique collective ont été réalisées depuis 2002.

ESCo RégulNat Utilisation de la diversité végétale pour protéger les cultures
ESCo RégulNat Utilisation de la diversité végétale pour protéger les cultures © INRAE

Utilisation de la diversité végétale pour protéger les cultures et réguler les bioagresseurs. 2022
Cette ESCo est réalisée à la demande des ministères de l’Agriculture, de l’Environnement et de la Recherche, dans le cadre du plan Ecophyto2+.
La dynamique passée de simplification des systèmes de culture a entraîné une érosion de la diversité végétale tant sauvage que cultivée. Les connaissances scientifiques acquises ces 20 dernières années montrent toutefois que cette diversité est un levier important de régulation des bioagresseurs des cultures (insectes ravageurs, adventices, maladies fongiques, virus…). Dans le contexte actuel marqué par la nécessité de réduire drastiquement le recours aux intrants de synthèse, cette ESCo va analyser le potentiel offert par une large gamme de modes de diversification végétale pour protéger les cultures : implantation de haies, utilisation de mélanges variétaux, allongement des rotations, réagencement du paysage autour des trames verte et bleue.… Elle va également examiner les facteurs sociaux, économiques, techniques mais aussi politiques et réglementaires susceptibles de favoriser ou au contraire de freiner la mise en oeuvre de cette diversification végétale par les agriculteurs.
Résumé fr (12 pages) - Résumé ang (12 pages) - Synthèse (86 pages) - Rapport (954 pages) - RégulNat Erratum -  Présentations du colloque (PDF) - Vidéo du colloque - Page institutionnelle INRAE - Collection HAL

ESCo PestiEcotox Impacts des produits phytopharmaceutiques
ESCo PestiEcotox Impacts des produits phytopharmaceutiques © INRAE

Impacts des produits phytopharmaceutiques sur la biodiversité et les services écosystémiques. 2022
En 2005, l’INRA et le Cemagref avaient réalisé une ESCo sur l’usage et les conséquences des pesticides en agriculture, celle-ci a été à l’origine du Plan Ecophyto de 2010.
Le plan Ecophyto2+ a saisi INRAE et l’IFREMER pour actualiser la connaissance de l’impact écotoxicologique des pesticides sur la biodiversité non cible en prenant en compte les pesticides de synthèse et naturels, les produits et les organismes de biocontrôle épandus dans les écosystèmes agricoles et dans les jardins, espaces verts et infrastructures (JEVI), en associant également l’impact sur les organismes vivants à la quantification des services écosystémiques qui en dépendent, et en couvrant toute la chaîne de dispersion depuis le lieu d’épandage jusqu’aux écosystèmes marins.
L’ESCo apporte un éclairage sur les méthodes d’évaluation des pesticides et de suivi de leurs effets, et sur les voies de remédiation permettant de réduire ou de gérer des contaminations antérieures. 
Quelles nouvelles pistes pour faciliter la sortie des pesticides ? Paroles d'expert
Résumé fr (14 pages) - Résumé ang (14 pages) - Synthèse (136p) - Rapport (1408 pages) Présentations du colloque (PDF) - Vidéo du colloque - Page institutionnelle INRAE - Collection HAL

ESCo Qualité des produits animaux
ESCo Qualité des produits animaux © INRAE

Qualité des aliments d’origine animale selon les conditions de production et transformation. 2020
Commanditée par la Direction générale de l’Alimentation du ministère de l’Agriculture et par l’agence FranceAgriMer, cette expertise a examiné les différentes dimensions de la qualité des viandes, laits, oeufs, chairs de poisson consommés frais ou transformés. La qualité se construit, mais peut aussi se dégrader au cours des étapes d’élevage des animaux, d’abattage et de transformation des produits. Une attention particulière a été portée aux produits sous signe officiel de qualité et d’origine, ainsi qu’aux effets sur la santé de la consommation des aliments d’origine animale.
Résumé (12 pages) - Synthèse (112 pages) - Rapport (1024 pages) - Vidéos du Colloque - Page institutionnelle INRAE - Collection HAL

ESCo Peut on passer du cuivre en agriculture biologique
ESCo Peut on passer du cuivre en agriculture biologique © INRAE

Peut-on se passer du cuivre en protection des cultures biologiques ? 2018
Au moment où les producteurs en agriculture biologique (AB) sont confrontés à des restrictions réglementaires croissantes sur l’usage fongicide du cuivre, il s’agit de faire le point sur les solutions alternatives (produits biocides de substitution, agents de biocontrôle, résistances génétiques, techniques agronomiques…). Il existe en effet de nombreux travaux expérimentant ces méthodes alternatives, mais aucune synthèse critique des connaissances sur le sujet. Si la question est cruciale pour l’AB qui ne peut recourir aux fongicides de synthèse, elle intéresse également les producteurs plus « conventionnels», auxquels il est demandé de réduire leur utilisation de pesticides. Cette expertise est commandée par le métaprogramme « Gestion durable de la santé des cultures » de l’Inra et l’Institut technique de l’agriculture biologique (ITAB).
Résumé fr (8 pages) - Résumé ang (8 pages )Synthèse (70 pages) - Rapport (190 pages) - Vidéos colloque - Page institutionnelle INRAE - Collection HAL

ESCo Conscience animale
ESCo Conscience animale © INRAE

La conscience animale. 2017
Les connaissances actuelles, dont cette ESCo propose une synthèse, montrent que les animaux possèdent un large éventail de capacités cognitives associées à des comportements plus ou moins complexes. Les formes de conscience étudiées chez les humains supposent des capacités cognitives distinctes que l’on retrouve chez certains animaux. Peut-on en postuler que ceux-ci ont des formes de consciences équivalentes à celles de l’homme, sans être forcément identiques ? L’étude des niveaux et des contenus de la conscience chez les animaux est en passe de devenir un enjeu scientifique important en raison de la complexité du sujet et des controverses qu’il ne manquera pas de susciter. Les acquis scientifiques dans ce domaine invitent à reprendre les réflexions morales concernant les relations que les hommes entretiennent avec les animaux (et particulièrement avec les animaux domestiques).Cette expertise a été réalisée par 17 experts pour l’unité Santé et bien-être Animal de l’Autorité européenne de sécurité alimentaire (EFSA)
Résumé fr (8 pages) - Résumé ang (8 pages) - Rapport ang (166P) - Page institutionnelle INRAE - Collection HAL

ESCo Artificialisation des sols Déterminants, impacts et leviers d’action
ESCo Artificialisation des sols Déterminants, impacts et leviers d’action © INRAE

Sols artificialisés et processus d’artificialisation des sols. 2017
Face à des demandes croissantes et antagonistes en logement, zones d’activité économique, infrastructures, nourriture, matières premières, énergie et espaces de nature, les sols sont soumis à des pressions et une exploitation non durables. Cette ESCo répond à la demande du ministère de l’Environnement, du ministère de l’Agriculture et de l’ADEME, d’identifier les déterminants et impacts sociaux, économiques et environnementaux de l’artificialisation des sols, afin de mettre en lumière les leviers destinés à mieux maîtriser ce phénomène est réputé constituer une menace sur les sols en Europe. Ce travail pluridisciplinaire rassemble une cinquantaine d’experts, il est porté conjointement par l’Inra et l’IFSTTAR.
Résumé (8 pages) - Synthèse (130 pages) - Rapport (622 pages) - Vidéos colloque - Page institutionnelle INRAE - Collection HAL

ESCo Impact cumulé des retenues d’eau sur le milieu aquatique
ESCo Impact cumulé des retenues d’eau sur le milieu aquatique © INRAE

Impact cumulé des retenues d’eau sur le milieu aquatique. 2016
Expertise pilotée par l’Irstea en partenariat avec l’Inra à laquelle la DEPE a apporté un soutien méthodologique
En France, les retenues d’eau de petites tailles se sont multipliées. La création de nouveaux ouvrages exige dorénavant une étude préalable des impacts cumulés à l’échelle d’un bassin versant. Cette expertise a souligné la faiblesse des connaissances et des méthodes actuellement disponibles pour évaluer ces impacts cumulés. Elle a néanmoins proposé une typologie des ouvrages et fait le point sur leurs conséquences sur le régime d’écoulement de l’eau, les transferts de sédiments, nutriments et contaminants ainsi que sur le fonctionnement écologique des milieux aquatiques. En s’appuyant sur ces résultats, un cadre méthodologique a ensuite été discuté avec les gestionnaires et bureaux d’études. Cette expertise a été réalisée à la demande du ministère en charge de l’Environnement et avec l’appui de l’Onema.
Résume (8 pages) - Synthèse fr (110 pages) - Synthèse ang (146 pages) - Rapport (325 pages + annexes) - Page institutionnelle INRAE - Collection HAL

ESCo Elevage, rôles, impacts environnementaux, économiques et sociaux
ESCo Elevage, rôles, impacts environnementaux, économiques et sociaux © INRAE

Rôles, impacts et services rendus par les élevages européens et leurs produits. 2016
L’élevage fait l’objet de nombreuses controverses sociotechniques. L’objectif de cette expertise est de faire un état des connaissances scientifiques sur les impacts positifs et négatifs des différents rôles attribués à l’élevage européen. L’analyse critique et pluridisciplinaire des experts se focalise sur l’évaluation des synergies ou des antagonismes entre services rendus. Cette expertise a été réalisée à la demande des ministères en charge de l’Écologie et l’Agriculture, et de l’Ademe.
Résumé fr (8 pages) - Résumé ang (8 pages) - Synthèse (136 pages) - Rapport (1048 pages) - Vidéos colloque - Page institutionnelle INRAE - Collection HAL

ESCo Mafor Valorisation des matières fertilisantes d’origine résiduaire
ESCo Mafor Valorisation des matières fertilisantes d’origine résiduaire © INRAE

Mafor : valorisation des matières fertilisantes d'origine résiduaire sur les sols à usages agricole ou forestier. 2014
Les réglementations européennes qui encadrent l’épandage des matières fertilisantes d’origine résiduaire (Mafor) sur les sols agricoles et forestiers sont en évolution. Les Autorités françaises ayant besoin d’une analyse scientifique actualisée et partagée pour participer à ces réflexions, les ministères en charge de l’Agriculture et de l’Écologie ont demandé à l’Inra, au CNRS et à Irstea de mener une ESCo sur les effets agronomiques et environnementaux de l’épandage de ces Mafor. Les résultats de cette expertise, qui a rassemblé une trentaine d’experts français et étrangers, permettent une évaluation qualitative des bénéfices et des risques associés à l’usage des Mafor.
Résumé fr (8 pages) - Résumé ang (8 pages) - Synthèse (107 pages) - Rapport (930 pages)  - Page institutionnelle INRAE - Collection HAL

ESCo Réduire les flux d’azote liés aux élevages
ESCo Réduire les flux d’azote liés aux élevages © INRAE

Réduire les flux d’azote liés aux élevages. 2012
Que sait-on des flux d’azote liés aux élevages et de leur devenir dans l’environnement ? Quels leviers permettraient de réduire les émissions polluantes ? À la demande des ministères en charge de l’Agriculture et de l’Écologie, l’Inra a conduit une ESCo, associant plus de vingt chercheurs d’horizons disciplinaires et institutionnels divers. À partir d’un diagnostic sur les flux, les experts ont examiné les pistes pour réduire les fuites d’azote, à l’échelle des exploitations agricoles et des territoires.
Résumé (8 pages) - Synthèse (72 pages) -Diaporama (55 pages) - Rapport (528 pages) - Vidéos colloque - Page institutionnelle INRAE - Collection HAL 

ESCo Variétés végétales tolérantes aux herbicides
© INRAE

Variétés végétales tolérantes aux herbicides. 2011
Ces variétés végétales visent d’abord à proposer aux agriculteurs une réponse technique à des difficultés de désherbage ; leur culture est également présentée comme permettant une réduction des quantités d’herbicides utilisées. Cette expertise menée conjointement par le CNRS et l’Inra a examiné les effets à moyen et long termes de leur usage aux plans agronomique, environnemental et socio-économique. Elle devait notamment permettre d’évaluer la compatibilité de la culture de ces variétés avec les objectifs actuels des politiques environnementales, dont fait partie le plan ecophyto 2018 de réduction de l’usage des pesticides.
Résumé (8 pages) - Résumé ang (8 pages) - Synthèse (88 pages) - Rapport (430 pages) - Vidéos colloque - Page institutionnelle INRAE - Collection HAL

ESCo Les comportements alimentaires
ESCo Les comportements alimentaires © INRAE

Les comportements alimentaires : Quels en sont les déterminants ? Quelles actions, pour quels effets ? 2010
Les politiques publiques s’emploient depuis plusieurs années à faire évoluer les comportements alimentaires dans un sens bénéfique pour la santé. Connaître la manière dont se construisent les préférences alimentaires est une condition de réussite de ces politiques. L’expertise a fait appel à l’épidémiologie, la nutrition, la science des aliments, la psychologie, la sociologie, l’économie pour décrire comment se forment les comportements et sur quels leviers on peut agir pour les modifier dans le sens d’une meilleure adéquation aux recommandations nutritionnelles.
Résumé (8 pages) - Synthèse (63 pages) - Rapport (275 pages) - Vidéos colloque - Page institutionnelle INRAE - Collection HAL

ESCo Douleurs animales
ESCo Douleurs animales © INRAE

Douleurs animales : les identifier, les comprendre, les limiter chez les animaux d’élevage. 2009
À la demande des ministères en charge de l’Agriculture et de la Recherche, cette expertise éclaire une question centrale dans le débat sur les relations homme-animal : que sait-on de la douleur chez les animaux, en particulier de ferme ? Comment peut-on l’identifier, l’évaluer, la traiter et la réduire ? Cette expertise a mobilisé des chercheurs en sciences humaines et sociales qui ont replacé cette question dans un contexte historique et philosophique, des spécialistes de la douleur chez l’homme qui ont montré que la prise en compte de la douleur par la recherche et par la clinique est un phénomène récent, des zootechniciens et des vétérinaires qui ont caractérisé des situations douloureuses en élevage et pointé des marges de progrès pour les limiter.
Résume (8 pages) - Synthèse (101 pages) - Rapport (338 pages) - Vidéos colloque - Page institutionnelle INRAE - Collection HAL

ESCo Agriculture et biodiversité Valoriser les synergies
ESCo Agriculture et biodiversité Valoriser les synergies © INRAE

Agriculture et biodiversité : valoriser les synergies. 2008
Expertise commanditée par les ministères en charge de l’Agriculture et de l’Écologie, elle dresse le bilan des connaissances disponibles concernant les impacts de l’agriculture sur la biodiversité, les services que peut rendre la biodiversité dans les processus de la production agricole, les moyens de mieux intégrer la biodiversité dans l’agriculture et les outils de l’action publique.
Résumé (4 pages) - Synthèse (116 pages) - Rapport (637 pages) - Page institutionnelle INRAE - Collection HAL

 

ESCo Les fruits et légumes dans l’alimentation
ESCo Les fruits et légumes dans l’alimentation © INRAE

Les fruits et légumes dans l’alimentation : enjeux et déterminants de la consommation. 2007
Malgré les campagnes d’information, du type « 5 fruits et légumes par jour », la consommation de ces produits augmente peu. Le marché des fruits et légumes est par ailleurs un enjeu économique important. L’expertise fait le bilan des bénéfices pour la santé, de la consommation de fruits et légumes, puis examine l’impact de la production, de la conservation et de la transformation des produits sur leurs qualités nutritionnelles. Les déterminants socio-démographiques, économiques et sensoriels de la consommation sont également évalués, ainsi que les outils de l’action publique pour améliorer l’offre.
Résumé (4 pages) - Synthèse (82 pages) - Rapport (374 pages) - Vidéos colloque - Page institutionnelle INRAE - Collection HAL

ESCo Sécheresse et agriculture
ESCo Sécheresse et agriculture © INRAE

Sécheresse et agriculture : réduire la vulnérabilité de l’agriculture à un risque accru de manque d’eau. 2006
La répétition d’épisodes de sécheresse, qui pourraient augmenter en lien avec le changement climatique, oblige les pouvoirs publics à s’interroger sur les capacités d’adaptation des systèmes agricoles. L’expertise envisage les relations entre sécheresse et agriculture sous deux angles : l’incidence de l’agriculture sur la ressource en eau et la sensibilité des systèmes de culture et de production à la pénurie d’eau. Elle explore les voies d’adaptation possibles au niveau de la plante, de la culture et du système, évalue les marges de manoeuvre et les limites de ces adaptations, analyse l’organisation de la gouvernance de l’eau dans laquelle l’agriculture est un acteur parmi d’autres.
Résumé (8 pages) - Synthèse (72 pages) - Rapport (380 pages) - Page institutionnelle INRAE - Collection HAL

ESCo Pesticides, agriculture et environnement
ESCo Pesticides, agriculture et environnement © INRAE

Pesticides, agriculture et environnement : réduire l’utilisation des pesticides et en limiter les impacts environnementaux. 2005
ESCo réalisée avec l’Irstea
Forte consommatrice de produits phytosanitaires, l’agriculture française est confrontée à la remise en question de leur utilisation. Les ministères chargés de l’Agriculture et de l’Environnement ont demandé à l’Inra et à l’Irstea de réaliser une ESCo faisant le point sur les connaissances disponibles concernant les conditions d’utilisation des pesticides en agriculture, les moyens d’en limiter les impacts et les options de réduction de leur emploi.
Résumé (8 pages) - Synthèse (92 pages) - Rapport (688 pages) - Vidéos colloque - Page institutionnelle INRAE - Collection HAL

ESCo Contribution à la lutte contre l’effet de serre
ESCo Contribution à la lutte contre l’effet de serre © INRAE

Contribution à la lutte contre l’effet de serre : stocker du carbone dans les sols agricoles de France ? 2002
Dans le cadre de la mise en œuvre du protocole de Kyoto, le ministère chargé de l’Environnement s’interrogeait sur l’opportunité de s’engager dans la revendication du stockage de carbone organique dans les sols agricoles et forestiers. Cette expertise fait le point sur l’importance, la variabilité et la dynamique de ce stockage, pour les diverses occupations du sol et pratiques culturales, sur les possibilités de prouver cette séquestration de CO2 dans les sols et sur les outils de politique économique mobilisables pour promouvoir les changements d’utilisation des terres favorables.
Résumé (4 pages) - Synthèse (36 pages) - Rapport (334 pages) - Page institutionnelle INRAE - Collection HAL

Date de modification : 20 décembre 2023 | Date de création : 24 octobre 2023 | Rédaction : DEPE