Prospective Quel avenir
Prospectives réalisées

Prospectives réalisées

16 prospectives ont été réalisées depuis 2007

Prospective AEsP

Prospective "Agriculture européenne sans pesticides chimiques à l'horizon 2050"2023
INRAE a été saisi par le Programme Prioritaire de Recherche (PPR) Protéger et cultiver autrement pour conduire une prospective sur une agriculture européenne sans pesticides chimiques à l'horizon 2050. Le colloque de restitution a été organisé le 21 mars 2023 à Paris. La prospective Agriculture européenne sans pesticides chimiques en 2050 s’inscrit dans le cadre de l’animation du Programme Prioritaire de Recherche (PPR) « Cultiver et protéger autrement ». Elle est également liée à l’Alliance Européenne « Towards chemical pesticide-free agriculture ».
Cette prospective mobilise une approche systémique qui relie l’émergence de systèmes agricoles sans pesticides au devenir des systèmes alimentaires, des territoires, de la biodiversité, des politiques publiques et aux conséquences du changement climatique. Elle a pour objectif de construire des scénarios d’agriculture sans pesticides chimiques pour l’Europe en 2050, en répondant à deux questions. Quelles pourraient être les différentes formes d’agriculture sans pesticides chimiques en 2050, avec quelles conséquences sur la production, l’usage des terres, le commerce et la biodiversité ? Quelles pourraient être les différentes trajectoires vers ces formes d’agriculture sans pesticides ?

Résumé fr (16 pages) - Résumé ang (16 pages) - Résumé étendu ang (50 pages) - Rapport ang (646 pages)Présentations du colloque (PDF)Vidéo du colloque - Vidéo FieldTrip Page institutionnelle INRAE - Collection HAL

Prospective La Mer monte

La montée du niveau de la mer, conséquences et anticipations d’ici 2100. 2019
Commanditée par AllEnvi, cette prospective a été conduite par le Groupe Transversal de Prospective d’AllEnvi, avec l’implication de deux membres de la DEPE (dont le co-animateur du groupe transversal).
L’interface terre-mer est un espace fragile soumis à de multiples pressions. La montée généralisée du niveau de l’océan apparaît aujourd’hui comme une des pressions majeures dont l’ampleur et les effets à terme sont difficiles à anticiper. Si les causes sont encore incomplètement analysées et comprises, les impacts sont déjà observables et les projections laissent à penser qu’ils risquent d’être bientôt considérables sur le trait de côte, l’habitat, les infrastructures, l’agriculture, le tourisme...
Une prospective sur les conséquences de l’élévation du niveau de la mer à l’horizon 2100, s’est appuyée sur un groupe d’experts interdisciplinaires, et a conduit à la construction de trois grandes trajectoires des écosystèmes littoraux à l’échelle globale Dans un contexte de changements globaux, encore largement imprévisibles, des écosystèmes aquatiques et littoraux, elle ouvre des perspectives de réflexion et d’actions communes à tous les acteurs de la recherche française impliqués dans les problématiques liées à l’environnement.
Résumé (8 pages)  - Rapport (172 pages) - Page institutionnelle INRAE - Collection HAL

Prospective Numérique

La transition numérique. 2019
La transition numérique est associée à des changements importants - nouvelle puissance de calcul, mondialisation accrue, renforcement d’une société de l’information et d’une économie numérique... Souvent perçue comme une opportunité, elle pose cependant de nombreuses questions concernant les modifications des pratiques et des métiers de la recherche et de l’enseignement. Elle touche en effet directement la démarche de recherche ainsi que la transmission des savoirs et des savoir-faire. Non seulement l’ensemble des processus de recherche se trouve impacté : collecte, stockage et pérennisation de l’information, processus expérimental et modélisation, modes de publication et de diffusion de l’information scientifique… mais le travail et l’environnement de travail du chercheur, outils et infrastructures sont aussi modifiés. Les relations sciences-société sont bouleversées par la disponibilité des données de la recherche, les citoyens devenant de plus en plus acteurs de la recherche sur de nombreux sujets.
Dans ce contexte, Agreenium et l’Inra ont commandité cette prospective, dont la conduite a été confiée à la DEPE. Elle vise a anticiper les évolutions engendrées par la transition numérique en agronomie, alimentation, environnement et santé animale en 2040...
Résumé (12 pages) - Rapport (161 pages) - Vidéos colloque - Page institutionnelle INRAE Collection HAL

ScénEnvi : Visions du futur et environnement. Les grandes familles de scénarios issues d’une analyse de prospectives internationales relatives à l’environnement. 2017
Commanditée par AllEnvi, cette prospective a été conduite par le Groupe Transversal de Prospective d’AllEnvi, avec l’implication de deux membres de la DEPE (dont le co-animateur du groupe transversal)
Pour contribuer à la programmation scientifique dans le domaine des sciences de l’environnement, une étude des grandes visions de prospective sur l’avenir de l’état de l’environnement a été entreprise. Plus de 300 scénarios internationaux récents (moins de 15 ans), aux horizons 2030, 2050, et 2100 ont ainsi été analysés, révélant la prédominance de la gouvernance et de l’économie dans la construction des scénarios. La démarche a permis la construction de 11 familles de scénarios regroupant les différentes tendances et facteurs de changement. Ces familles se structurent elles-mêmes en trois groupes : le déclin, l’absence de priorité environnementale et la priorité à l’environnement. Si les deux premiers génèrent des dégradations parfois sévères de l’environnement, le troisième conduit à des résultats plutôt encourageants. Cette étude a été commanditée par l’Agence nationale de recherche pour l’Environnement (AllEnvi) et menée par son Groupe transversal Prospective.
Rapport (279 pages)

Prospective Agrum

Prospect’Agrum Des visions d’avenir sur la filière agrumicole corse. 2018
Étude prospective pilotée par le centre Inra de Corse, la DEPE a assuré le suivi et l’appui méthodologiques à cette prospective.
La Clémentine de Corse, avec 20 000 tonnes par an - contre 2 millions en Espagne - c’est un peu David contre Goliath ; elle est le produit d’un petit mais dynamique bassin de production qui a connu des moments difficiles. En 2007, une Indication Géographique Protégée, la différentiation par la qualité et l’abandon du modèle productiviste apportent la réussite économique. Aujourd’hui, la filière se prépare à de nouveaux défis à l’horizon 2030. A travers cette prospective, en réponse à un appel d’offre CASDAR, les acteurs de la filière, avec l’appui de l’Inra, envisagent des futurs conditionnés par l’agriculture biologique, l’arrivée destructrice d’un pathogène, un monopole de la mise en marché, l’intégration de la filière par la grande distribution, ou la promotion du terroir.
Résumé (8 pages) - Rapport (68 pages) - Présentation des scénarios (animation) - Page institutionnelle INRAE - Collection HAL

Prospective Quel avenir

Recherche, innovation et développement en agriculture : quel(s) avenir(s) ? 2017
La DEPE a assuré le soutien méthodologique et le suivi cette prospective.
Cette prospective a l’ambition de renforcer la capacité d’adaptation et d’anticipation des acteurs du système de R&D agricole français, en leur fournissant une analyse transversale des évolutions potentielles du dispositif, au regard de différentes trajectoires que pourrait suivre l’agriculture française. Quatre scénarios de contexte agricole explorant des futurs contrastés du contexte social, économique, politique ont été construits, suggérant des visions nouvelles et originales sur l’avenir du système de R&D agricole français. La prospective a été conduite par l’Acta à la demande du ministère en charge de l’Agriculture, sous l’égide du GIS Relance économique et en partenariat avec l’Inra (l’UMR Cesaer et le département SAD), l’Institut de l’élevage, Terres inovia, l’APCA.
Résumé (8 pages)Rapport (151 pages) - Page institutionnelle INRAE - Collection HAL

Prospective Agrimonde Terra

Agrimonde-Terra : usage des terres et sécurité alimentaire mondiale en 2050. 2016
La prospective Agrimonde-Terra « Usages des terres et (in)sécurité alimentaire » explore, aux échelles régionale et mondiale, comment la sécurité alimentaire pourrait à l’horizon 2050 être assurée en tenant compte des changements possibles dans l’utilisation des terres. Elle a été coordonnée par l’Inra et le Cirad et poursuit le travail d’Agrimonde (2006-2009). La réflexion prospective combine approche qualitative et simulations quantitatives des équilibres alimentaires régionaux et mondiaux pour les scénarios envisagés. Cinq scénarios contrastés d’évolution des usages des terres et des systèmes agricoles et alimentaires mondiaux ont été élaborés. Ils soulignent la diversité des trajectoires possibles de changement pour l’usage des terres agricoles et la sécurité alimentaire et nutritionnelle d’ici 2050, et mettent en évidence le fait que nous entrons dans une période de grande incertitude et d’instabilité.
Résumé court fr (2 pages) - Résumé court ang (2 pages) - Résumé ang (4 pages) - Scénarios ang (38 pages) - Hypothèses eng (45 pages) - Scénarios’ simulation results eng (28 pages) - short report eng (24 pages) - Vidéos colloque  - Page institutionnelle INRAE - Collection HAL

Filières viande de ruminants dans le Massif Central

Filières viande de ruminants dans le Massif Central. 2016
Étude prospective pilotée par le centre Inra Auvergne-Rhône-Alpes, la DEPE en a assuré le suivi.
Afin d’éclairer le devenir des filières de production de viande du Massif central et leur rôle dans le développement territorial, l’Inra et le CGET ont réalisé une prospective sur les filières viande de ruminants à l’horizon 2050 dans le Massif central, c’est-à-dire celles utilisant de manière significative les surfaces herbagères. S’intéressant aux différents stades de ces filières et à leurs divers types de production, cette prospective intègre les conséquences des évolutions du secteur sur l’aménagement, les activités et les territoires du Grand Massif central.
Synthèse (12 pages) - Rapport (136 pages) - Diaporama (38 pages) - Page institutionnelle INRAE - Collection HAL

Prospective Agriculture guadeloupéenne à l’horizon 2040

Agriculture guadeloupéenne à l’horizon 2040. 2016
Réalisée par un consortium coordonné par le centre Inra Antilles-Guyane. La DEPE en a assuré le suivi méthodologique.
La prospective de l’agriculture guadeloupéenne à l’horizon 2040 est un exercice participatif qui s’est basé sur un groupe de travail pluridisciplinaire et multisectoriel, une équipe projet, un comité de pilotage et un comité de suivi. Le système de l’agriculture Guadeloupéenne à l’horizon 2040 a été défini à travers l’analyse d’un groupe de variables motrices, de leurs tendances passées et de leur état actuel. Sur cette base, des hypothèses d’évolution ont été construites pour chaque variable. Cinq scénarios possibles d’évolution de l’agriculture guadeloupéenne ont été produits :
S1 Le statut quo, une agriculture sur le déclin et une dépendance accrue ;
S2 La fin des paysans, vive l’agrobusiness ;
S3 A fond la canne ! Polyvalence et qualité comme base du développement rural ;
S4 Les gestionnaires de biodiversité et de services écosystémiques ;
S5 Le virage agro-écologique pour une alimentation de proximité et de qualité. Cette étude a été réalisée en 2016 par un consortium coordonné par l’Inra, avec les contributions de HP Conseil et Ambre Développement, pour le compte de la Chambre d’Agriculture de la Guadeloupe, avec la participation financière du CIOM.
Résumé (4 pages) - Page institutionnelle INRAE - Collection HAL

Prospective La filière équine française à l’horizon 2030

La filière équine française à l’horizon 2030. 2012
Afin d’aider les professionnels de la filière à se préparer aux évolutions futures, mais aussi pour améliorer l’offre de services, de connaissances et d’innovations dans un contexte de restructuration des services publics, l’Inra et l’Institut français du cheval et de l’équitation (IFCE) ont mené une étude prospective de l’ensemble de la filière équine française. Ce travail apporte un regard original sur la filière à travers quatre scénarios d’évolution très contrastés, construits dans le cadre d’une démarche collective qui a mobilisé près de 120 participants.
Résumé (4 pages) - Rapport (102 pages) - Vidéos colloque - Page institutionnelle INRAE - Collection HAL

Prospective Le massif des Landes de Gascogne à l’horizon 2050

Le massif des Landes de Gascogne à l’horizon 2050. 2012
Cette opération conjointe du Conseil régional d’Aquitaine et de l’Inra dont la conduite a été confiée à la DEPE répond à la fois à une demande d’appui aux décisions publiques et à une réflexion sur l’adaptation des territoires aux changements globaux. Quatre scénarios d’évolution du massif des Landes de Gascogne à l’horizon 2050 envisagent une pluralité de futurs possibles du massif forestier et de la filière bois tout en les resituant dans des devenirs territoriaux contrastés. Il s’agit à travers cette étude d’anticiper les enjeux auxquels le territoire des Landes de Gascogne et sa forêt seront confrontés pour éclairer l’action publique.
Résumé (8 pages) - Rapport (290 pages) - Page institutionnelle INRAE Collection HAL

Prospective Agrimonde Scénarios et défis pour nourrir le monde en 2050

Agrimonde Scénarios et défis pour nourrir le monde en 2050. 2010
Cette prospective explore les futurs possibles des agricultures et alimentations du monde en 2050. Elle cherche à déceler les questions fondamentales auxquelles la recherche agronomique sera confrontée afin de fournir au Cirad et à l’Inra les moyens d’anticiper et de préparer l’avenir en termes de dispositif et d’orientation de la recherche publique ou de positionnement stratégique au niveau international.
Résumé (8 pages) -  Synthèse fr (32 pages) - Synthèse ang (32 pages) - Rapport (195 pages) - vidéos colloque - Page institutionnelle INRAE - Collection HAL

Prospective Endure : la protection des cultures en Europe à l’horizon 2030

Endure : la protection des cultures en Europe à l’horizon 2030. 2010
La DEPE a assuré un suivi méthodologique de la prospective
Menée dans le cadre du réseau scientifique européen d’excellence Endure qui vise à rendre les systèmes agricoles moins dépendants de l’usage des pesticides, cette étude de prospective, qui a réuni un groupe d’experts internationaux pendant deux ans, a développé une réflexion sur les futurs possibles de la protection des cultures en Europe à l’horizon 2030. Cet exercice a notamment permis d’identifier de futures priorités de recherche sur la protection des plantes et de formuler des recommandations au niveau européen.
Résumé (2 pages) - Synthèse (39 pages) - Page institutionnelle INRAE - Collection HAL

Prospective VEGA Usages non alimentaires de la biomasse végétale

VEGA Usages non alimentaires de la biomasse végétale à l’horizon 2050. 2010
Menée dans le cadre de l’atelier de réflexion prospective VEGA « Quels végétaux et systèmes de production durables pour la biomasse dans l’avenir ? » en réponse à un appel d’offres de l’ANR, cette étude prospective conduite par la DEPE explore les usages possibles de la biomasse végétale pour l’énergie et la chimie. Elle souligne l’importance des enjeux sociétaux, environnementaux et géopolitiques mais également le rôle moteur des politiques publiques et la diversité des modèles d’innovation possible pour une transition socio-écologique. Chaque scénario est analysé sous l’angle des tensions spatiales entre l’alimentation et les usages non alimentaires de la biomasse et de la durabilité des systèmes de production.
Résumé (1 page) - Rapport (91 pages)Diaporama (32 pages) - Page institutionnelle INRAE Collection HAL

Prospective La filière avicole française à l’horizon 2025
Prospective La filière avicole française à l’horizon 2025

La filière avicole française à l’horizon 2025. 2009
Confrontée à une concurrence accrue dans un contexte de consommation qui se stabilise, la production française de viande de volaille a diminué de 20 % en 10 ans. L’exploration du futur à l’horizon 2025, grâce à quatre scénarios contrastés, met en évidence les enjeux d’avenir et les marges de manoeuvre des acteurs de la filière avicole française pour favoriser ou éviter certaines évolutions. Cette prospective a été commanditée par l’ITAVI.
Résumé (7 pages) - Rapport  (89 pages) - Page institutionnelle INRAE - Collection HAL

Prospective Les nouvelles ruralités à l’horizon 2030

Les nouvelles ruralités à l’horizon 2030. 2008
À l’aide de quatre scénarios qui illustrent les effets potentiels de plusieurs facteurs - mobilité villes-campagnes, dynamiques économiques dans les campagnes, gouvernance des territoires ruraux, ressources naturelles et patrimoniales - ; cette prospective imagine de nouvelles formes de ruralité qui pourraient apparaître dans les espaces ruraux. Étroitement liées aux dynamiques urbaines, elles montrent
l’importance de la géodiversité des territoires.
Résumé (4 pages) - Rapport (82 pages) - Vidéos colloque - Page institutionnelle INRAE - Collection HAL

Agriculture 2013 (PAC). 2007
Résumé (4 pages) - Résultats et enseignements principaux par thème (88 pages) - Résultats et enseignements principaux par scénario (19 pages) - Résultats des travaux quantitatifs (94 pages) :  

Date de modification : 21 décembre 2023 | Date de création : 25 octobre 2023 | Rédaction : DEPE